Réglement

Le prix de l’'Association Luxembourgeoise des Juristes de Droit Bancaire (ALJB) a été créé par l'’Association afin de promouvoir l’'étude du droit bancaire ou financier présentant un intérêt pour la place de Luxembourg.

L’'attribution du prix est régie par les conditions suivantes :

Article 1

Le prix ALJB vient récompenser des travaux (mémoires, articles) sur des thèmes de droit bancaire ou financier présentant un intérêt pour la place de Luxembourg. Ces documents devront être de 10 pages minimum et de 40 pages maximum format A4 (soit un texte comportant environ 20.000 à 80.000 caractères), graphes et bibliographies non inclus. Les travaux déposés en vue de l'obtention du prix devront être rédigés en langue française ou anglaise.

Article 2

Pour être retenus, les travaux présentés devront être inédits. Un seul article par auteur sera retenu, les travaux communs à plusieurs auteurs pourront concourir.

Article 3

Le prix ALJB est ouvert à toute personne, membre ou non de l'ALJB, de moins de 40 ans dans l'année de la date limite du dépôt des manuscrits.

Article 4

Une invitation à concourir pour le prix ALJB sera adressée aux membres de l'ALJB au moins trois mois avant la date de clôture du dépôt des travaux et sera publiée dans les revues juridiques et financières, choisies par l'ALJB.

Article 5

Les candidats pour le prix devront adresser leurs documents dactylographiés, par courrier normal et par envoi électronique au secrétariat du prix (adresse précisée dans le texte de l'annonce du concours) avant la date de clôture indiquée dans l'invitation visée à l'article 4, en indiquant clairement sur l'envoi « prix ALJB ».

Chaque dossier devra être accompagné d'une photocopie d'un document d'identité attestant de l'âge du candidat.

Aucun des documents transmis (y inclus les originaux et supports informatiques) ne sera retourné aux candidats.

Article 6

Plusieurs prix peuvent être attribués. Les prix consisteront en un diplôme signé conjointement par le Président du Jury et le Président de l'ALJB ainsi qu'une récompense pouvant aller de 2.500 euros à 7.500 euros.

Article 7

Un jury sera nommé par le Conseil d'Administration de l'ALJB. Un Président sera désigné parmi les membres du Jury sur proposition du Conseil d'Administration de l'ALJB.

Article 8

Le jury sera seul juge des travaux retenus à concourir, après sélection préalable. Il fera connaître sa décision sur l'attribution du prix au Conseil d'Administration de l'ALJB, au plus tard quatre mois après la date de clôture, sous la forme d'un rapport circonstancié. Le jury aura la faculté en fonction du nombre et de la qualité des travaux reçus, de ne proposer aucun lauréat pour l'attribution du prix, de ne pas attribuer tous les prix ou encore de proposer d'attribuer ex aequo les prix, ceci dans la limite de la somme maximum déterminée par le Conseil d'Administration de l'ALJB. Il peut proposer des mentions spéciales. Le Conseil d'Administration de l'ALJB décernera les prix conformément à la décision du Jury et en informera les lauréats par écrit. La décision du Jury sera définitive et sans recours à quelque niveau que ce soit.

Article 9

Le(s) nom(s) et prix du(des) lauréat(s) pourront être publiés dans la presse juridique et financière et dans tout autre support choisi par l'ALJB. L'ALJB aura le droit de publier, en priorité, à ses frais, les travaux récompensés par ce prix, dans les publications, livres et supports de son choix.

Les candidats pour le prix devront adresser leurs documents dactylographiés, par courrier normal et par envoi électronique au secrétariat du prix (adresse précisée dans le texte de l'annonce du concours) avant la date de clôture indiquée dans l'invitation visée à l'article 4, en indiquant clairement sur l'envoi « prix ALJB ». Chaque dossier devra être accompagné d'une photocopie d'un document d'identité attestant de l'âge du candidat. Aucun des documents transmis (y inclus les originaux et supports informatiques) ne sera retourné aux candidats.Le prix ALJB est ouvert à toute personne, membre ou non de l'ALJB, de moins de 40 ans dans l'année de la date limite du dépôt des manuscrits.